Appel à publication – Amérique du Sud
Archives of Women Artists, Research and Exhibitions MAGAZINE

L’association AWARE : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions a été fondée en juin 2014 afin de rendre visibles les artistes femmes du XXe siècle, notamment par le biais de colloques et journées d’étude, d’un prix, de visites d’expositions et de l’enrichissement d’une plateforme documentaire accessible à tous et toutes: www.awarewomenartists.com.

Ce site Internet comprend une section « Magazine » développée depuis l’automne 2015 dans laquelle paraît un à trois articles par mois, commandités ou sélectionnés par un comité éditorial réunissant professeures d’université, personnel scientifique de musée, commissaires d’exposition et éditeur. Sont ainsi publiés des comptes rendus critiques d’exposition, des reportages sur les grands événements du monde de l’art, des entretiens et des résumés de mémoire de recherche. Pour mieux diffuser et rendre visible l’actualité de la recherche, paraissent également des articles écrits par des spécialistes, historiens et historiennes de l’art, et portant sur leur sujet de thèse ou des travaux en cours.

Vivier artistique durant tout le XXe siècle, l’Amérique du Sud est l’un des centres géographiques à reconsidérer du point de vue des pratiques artistiques réalisées par les femmes, souvent grandes pionnières de l’avant-garde. L’Amérique du Sud portée par des courants culturels et artistiques internationaux (la Biennale de São Paulo pour ne citer qu’elle, inaugurée en 1951, est la deuxième plus ancienne biennale du monde) tant liée à son histoire précoloniale que coloniale se définit aussi par les nombreuses migrations, notamment européennes, qui configurent le continent dès le tournant du XIXe siècle et au XXesiècle.

La richesse et le dynamisme de cette scène sont de plus en plus mis en valeur par des publications et des expositions qui retracent une histoire de l’art selon des points de vue renouvelés. La place significative des artistes femmes est au cœur d’ouvrages tels que Companeras: Women, Art, and Social Change in Latin America de Betty LaDuke, Latin American Women Artists, Kahlo and Look Who Else: A Selective, Annotated Bibliography de Cecilia Puerto, Trazos invisibles mujeres artistas en Buenos Aires (1890-1923) de Georgina G. Gluzman ou Feminismo y arte latinoamericano: Historias de artistas que emanciparon el cuerpo d’Andrea Giunta et aussi d’expositions comme Latin American Women Artists au Milwaukee Art Museum (États-Unis) en 1995, ou plus récemment A la conquista de la luna au Museo Nacional de Bellas Artes à Buenos Aires (Argentine) en 2018 ou Radical Women 1960 – 1985 au Hammer Museum à Los Angeles et au Brooklyn Museum à New York (États-Unis) en 2017-2018. Cette dernière a mis en évidence la multiplicité et la diversité des préoccupations féministes dans le travail des artistes sud-américaines durant tout le XXe siècle. Les dictatures néolibérales, le massacre des peuples préhispaniques et plus récemment la corruption des dirigeant·e·s et le narcotrafic apparaissent également comme la base critique et contestataire de certaines œuvres d’artistes femmes.

L’héritage culturel des civilisations anciennes et l’attachement à la mythologie, la nature et le cosmos traduisent par ailleurs des discours engagés pour le respect de l’environnement et des minorités ethniques. Reste à s’interroger sur les figures artistiques historiques tutélaires et comment elles ont accédé à cette reconnaissance. Comme pour l’historiographie de l’art des femmes de façon générale, beaucoup de personnalités ont été invisibilisées par l’histoire de l’art internationale même si des figures majeures ont pu émerger grâce à des travaux de recherche menés depuis une cinquantaine d’années.

Pour compléter les recherches menées en histoire de l’art sur ces sujets, cet appel souhaite ainsi se concentrer sur les artistes femmes sud-américaines et/ou ayant un lien significatif avec l’Amérique du Sud. Les propositions de textes peuvent porter sur des thématiques générales ou des études de cas particuliers, sur des grandes figures pionnières autant que sur des artistes moins reconnues, ou sur un corpus d’artistes femmes, actives au cours du XXe siècle.


Informations pratiques

Les auteurs et autrices sont invité·e·s à envoyer un court résumé (1500-2000 signes maximum, format word ou open office, en français, en anglais) présentant le sujet et sa problématique, comportant un titre (même provisoire) et une courte biographie de l’auteur·autrice avant le 15 octobre 2018 à info@aware-art.org (objet du mail : « Appel à publication – Article de recherche – Amérique du Sud »).

Le comité éditorial d’AWARE sélectionnera courant octobre, les propositions qui lui semblent les plus pertinentes et en informera les auteurs et autrices avant la fin du mois.

En cas d’avis positif, les textes définitifs (10000 signes hors notes de bas de pages, en français, anglais, espagnol ou portugais) devront être rendus au plus tard le 7 janvier 2019.

Ils devront exposer clairement la problématique du sujet, convoquer des artistes et des œuvres et ouvrir à des perspectives de recherche. Une iconographie précise de 4 à 8 visuels sera demandée pour illustrer le texte. Le texte sera traduit en anglais et/ou en français par l’association AWARE et publié sur le site Internet bilingue (www.awarewomenartists.com/magazine) tout le long de l’année 2019.

Une rémunération forfaitaire est prévue pour les auteurs et autrices sélectionné·e·s.

Leave a Reply